Lino Ventura SITE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Police Python 357

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gegesan



Nombre de messages : 321
Age : 32
Localisation : Namur
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Police Python 357   Mer 31 Oct - 23:34

J'ai découvert hier ce chef-d'oeuvre d'Alain Corneau.



En deux mots, un policier nommé Ferrot (Yves Montand) entame une relation passionnée avec une jeune femme (Stefania Sandrelli) sans se douter que celle-ci est déjà la maîtresse de son supérieur hiérarchique, Ganay (François Périer). Une nuit, Ganay tue la jeune femme. Chargé de l'enquête, le malheureux Ferrot découvre que tous les indices l'accusent lui! De son côté, Ganay, épaulé par sa femme (Simone Signoret) met tout en oeuvre pour piéger Ferrot.

Un excellent polar, très noir, dans lequel Montand se débat du début à la fin pour échapper aux confrontations de témoins et fait de son mieux pour dissimuler les indices et brouiller les pistes, tout en enquêtant de son côté pour trouver le véritable coupable. Périer et Signoret sont remarquables également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Nombre de messages : 194
Age : 47
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 2 Nov - 11:55

Comme tu dis, c'est un chef d'oeuvre du polar à la française, sur lequel planent les ombres de Melville, Don Siegel ou Clouzot. Je ne m'en lasse pas, c'est un vrai bijou !

Je suis également un fou de la musique du film, une partition très sombre et lugubre signée Georges Delerue. Le final est une splendeur, tant sur le plan cinématographique (une scène d'action digne d'un "Dirty Harry") que sur le plan musical (et mille fois hélas ! aucun CD digne de ce nom pour cette BO décapante et belle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bossa-nova.forumactif.com/
gegesan



Nombre de messages : 321
Age : 32
Localisation : Namur
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 2 Nov - 12:22

Oui la musique est très belle et effectivement la fin est vraiment impressionnante (c'est d'ailleurs pratiquement la seule scène d'action du film), ton rapprochement avec le fameux inspecteur Harry convient on ne peut mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Nombre de messages : 194
Age : 47
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 2 Nov - 16:13

Pour ceux qui ne connaissent pas la musique de ce film, ils peuvent l'écouter ici :
Georges Delerue - Police python 357

Je suis en train de travailler à la mise en ligne de tous les inédits musicaux de la BO (ré-enregistrés par mes soins), patience ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bossa-nova.forumactif.com/
Adrien



Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 23 Nov - 13:13

Sans vouloir brider l'enthousiasme qui regne içi, je trouve ce film un peu surcoté... C'est effectivement un bon polar, mais on est assez loin de Melville, notament dans l'expression des sentiments : ils étaient innéxistants, ou presque, chez Melville, alors qu'ici Corneau n'hésite pas à les employer [notament dans le role de François Perrier, amoureux de sa maitresse].
Toujours est il qu'il s'agit effectivement d'un bon polar porté par un excellent Montand !
Et merci pour la BO en ligne ! 62
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adrien-de-berlin.skyblog.com/
kfigaro



Nombre de messages : 194
Age : 47
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 23 Nov - 13:33

Adrien a écrit:
C'est effectivement un bon polar, mais on est assez loin de Melville, notament dans l'expression des sentiments : ils étaient innéxistants, ou presque, chez Melville
sauf que Melville n'a pas fait que des polars bressonien, austères et glacés, je pense à "Léon Morin, prêtre" ou au "Silence de la mer" - films dans lesquels les sentiments sont très présents... Je me rappelle aussi de scènes assez tendres dans "Bob le flambeur" (il faudrait que je le revois mais c'était loin d'être un film aussi froid, masculin et rigoureux que "Le cercle rouge"). Et puis la scène de fin du "Samourai" (le tigre solitaire et inflexible qui montre tout de même sa faille en regardant Cathy Rosier les yeux dans les yeux...)

Citation :
Et merci pour la BO en ligne
de rien !! Wink elle est tellement géniale qu'il fallait vous en faire profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bossa-nova.forumactif.com/
Adrien



Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 23 Nov - 14:53

Hum peut-etre... Mais j'ai toujours cette image de Giovanni, affirmant que Melville n'alait pas au devant des sentiments, en citant un exemple de l'armée des ombres : dans la bouqin de Kessel, il y a une scène parait-il poignante où Mathilde (Simone Signoret) a le choix entre balancer le reseau et envoyer sa fille dans un bordel en pologne, pour soldats revenus du front. Dans le film, cette fameuse scène ou Signoret hésite et finit par craquer, en sanglots, n'a meme pas été tournée ! De meme, il suffit de voir (comme tu l'a dit) le cercle rouge, pour se rendre compte que Melville n'abuse pas du pathos...
Après, il y a surrement des scènes tendre, mais je dois avouer mon ignorance : je n'ai vu aucun des films que tu as cités ... (hormis le Samourai)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adrien-de-berlin.skyblog.com/
kfigaro



Nombre de messages : 194
Age : 47
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 23 Nov - 16:40

Adrien a écrit:
Après, il y a surrement des scènes tendre, mais je dois avouer mon ignorance : je n'ai vu aucun des films que tu as cités ... (hormis le Samourai)
A juste 17 ans, tu as déjà vu un sacré paquet de films ! Wink c'est même impressionnant je dirais (si tu savais le peu de choses que je connaissais au même âge, tu n'en reviendrais pas...)

Mais essaye de visionner "Léon Morin" ou "Le silence de la mer" et tu verras que Melville a aussi une facette plus tendre, plus humaine et réellement très différente de ses derniers films un peu "frigorifiés" ("Cercle rouge", "Un flic", etc...), mais cela dit tu as tout à fait raison, ça reste un cinéma plutôt froid et dénué de tout pathos, c'est clair qu'on est très très loin du néo-réalisme ou du mélo à l'italienne... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bossa-nova.forumactif.com/
Adrien



Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 23 Nov - 17:44

Oh, merci beaucoup pour les compliments, ca fait toujours plaisir Cool Smile J'ai d'ailleurs fait le compte sur le site Allociné, et je suis arrivé à 193 films vus ! (et suffisament recemment pour pouvoir en parler, les critiquer, faire des remarques, etc...)

En tout cas, j'ai bien conscience que ma filmographie comporte énormement de trous ! Le silence de la mer ne me dit rien, mais bien entendu je connais (de nom, de réputation) léon morin, que j'esserai de voir bientot ! Promis Wink D'autant plus qu'il doit etre interessant de découvrir une nouvelle facette de l'oeuvre de Melville, s'éloignant des films "frigorifiés" comme tu le dis ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adrien-de-berlin.skyblog.com/
gegesan



Nombre de messages : 321
Age : 32
Localisation : Namur
Date d'inscription : 21/05/2007

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 23 Nov - 18:35

Adrien, d'abord tu ne brides pas l'enthousiasme qui règne ici, je pense que tu le stimules en lançant cette discussion.
Je ne vois pas où est le souci néanmoins. Nul n'attribue ce polar à Melville, c'est du Corneau. Si tu prends par exemple "Le cousin", tu peux aussi y retrouver une accentuation du pathos. De fait, Melville nous a montré des films plus froids, Corneau montre presque des drames policiers. Maintenant, je ne trouve pas qu'il a abusé de cette dramatisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrien



Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 23 Nov - 19:27

Bien ! Content de savoir que je ne casse pas l'ambience ^^
Je faisais juste remarquer que, selon moi, le parralèle souvent fait avec Melville me semblait... Scabreux. Enfin je ne sais pas, et il faudrait peut etre que je le revois, (bien que sa ne fasse que quelques mois que je ne l'ai pas vu) mais comme tu le dis, Corneau est Corneau, et par conséquent n'est pas Melville. D'ailleurs, (et sur ce point je pense que vous serez d'accord avec moi) Corneau était un cinéaste prométeur, mais au final assez inégal : il n'a pas fait que des chef d'oeuvres, contrairement à Melville qui lui, meme dans les jours où il n'était pas en forme, signait des films de grande classe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adrien-de-berlin.skyblog.com/
kfigaro



Nombre de messages : 194
Age : 47
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 23 Nov - 20:09

Adrien a écrit:
mais comme tu le dis, Corneau est Corneau, et par conséquent n'est pas Melville.
J'avais jamais dit que Corneau était Melville, j'ai suggéré que son film était un bel héritier issu d'une tradition du film noir à la française mais aussi des meilleurs films anglo-saxons de "genre" (j'ai cité "L'Inspecteur Harry"), nuance... Wink

De plus, si on visionne un film comme "Le choix des armes", on s'aperçoit que l'influence de Melville est plus que suggérée (ne serait que par le choix des acteurs et les "codes" propres au "vieux milieu" : d'ailleurs Montand a joué dans "Le Cercle rouge") mais évidemment que Corneau est "lui-même" et heureusement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bossa-nova.forumactif.com/
Adrien



Nombre de messages : 119
Age : 26
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 30/01/2006

MessageSujet: Re: Police Python 357   Ven 23 Nov - 21:55

Effectivement, Nuance il y a ... Wink
Pour moi, Le choix des armes n'a pas été specialement influencé par Melville, mais par differents courants de polars existants... Et d'ailleurs, je n'ai pas trop accroché à ce film, mais c'est une autre histoire ! 62
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://adrien-de-berlin.skyblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Police Python 357   Aujourd'hui à 5:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Police Python 357
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tuto] Changer la police du Nokia 5800 XM
» Police pour silhouette oiseau (ou autre animal)
» Citroën et la Police
» Police Européenne
» [AIDE]Comment modifier police et raccourcis des applications?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lino Ventura SITE :: Autres acteurs/actrices ou films préférés-
Sauter vers: