Lino Ventura SITE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un singe en hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Un singe en hiver   Ven 28 Mar - 7:38



J'ai regardé et découvert ce film hier soir et sincérement je me suis régalé ...
Le jeu des acteurs est génial et les dialogues d'Audiard sont encore une fois excellents !!!

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...


Dernière édition par Eric le Mer 8 Déc - 15:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
cyrano



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Ven 28 Mar - 20:01

Je confirme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre



Nombre de messages : 604
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Jeu 3 Avr - 11:32

j'ai vu ce film à de très nombreuses reprises mais c'est chaque fois un réel plaisir de voir ce duo d'acteurs
belle rencontre que celle entre Gabin et Belmondo et dialogues excellents
certaines scènes sont vraiment inoubliables comme le feu d'artifice sur la plage ou Belmondo jouant au toréador avec des voitures ou encore Gabin chantant avec Belmondo....
la fin du film et le retour chacun dans sa petite vie "normale" est très triste comme le sont souvent les adieux sur les quais de gare !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.htm
amiga



Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 20/02/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Jeu 3 Avr - 14:15

J'avais vu le film en salle à sa sortie en 1962... je crois, et je ne me lasse pas de le voir et le revoir. Et puis, il ne faut pas oublier
d'ajouter à la superbe des acteurs et du dialoguiste celle du réalisateur...oui bien sûr c'est aussi... Henri Verneuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre



Nombre de messages : 604
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Jeu 3 Avr - 14:51

ces 3 extraits reflètent bien l'ambiance et les dialogues truculents de ce film !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.htm
Daniel



Nombre de messages : 1572
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Jeu 3 Avr - 21:00

Idem pour moi aussi ! 62
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Mar 8 Avr - 15:47

Voici un lien trés intéréssant sur le film:
Clic ici

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
kfigaro



Nombre de messages : 194
Age : 47
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Ven 16 Mai - 23:35

Un film mélancolique et un peu triste réellement sublimé par la musique de Michel Magne (d'ailleurs sûrement écrite par son nègre de l'époque, c'est à dire Michel Colombier...), j'ai bien aimé pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bossa-nova.forumactif.com/
Cassandre



Nombre de messages : 604
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Lun 19 Mai - 10:40

kfigaro a écrit:
Un film mélancolique et un peu triste réellement sublimé par la musique de Michel Magne (d'ailleurs sûrement écrite par son nègre de l'époque, c'est à dire Michel Colombier...), j'ai bien aimé pour ma part.
tu es un "puit de science" cher Kfigaro !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.htm
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Mer 8 Déc - 15:40



En ressuscitant en 2004 le Cabaret normand, un bistrot dans son jus devenu en quelques années le QG du village. Comme pour rendre l'histoire encore plus belle, quelques photos en noir et blanc de Belmondo face à Gabin rappellent qu'Henri Verneuil tourna ici Un singe en hiver en 1961-1962.

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Ven 8 Juil - 16:34








_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
grimaldi



Nombre de messages : 135
Age : 42
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 19/09/2009

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Dim 9 Oct - 16:03

un film de grace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Mar 31 Jan - 14:18

Quel film ! Vraiment. Une merveille du 7e Art.
Il y a Belmondo qui boit pour ne pas penser et Gabin qui boit pour revivre... J'en dis pas plus. Magnifique prestation des deux acteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Jeu 9 Fév - 18:16

Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Un Singe en hiver" et de son tournage !

Premier long métrage
Un singe en hiver vient deux ans après le sketch "L'adultère" qu'Henri Verneuil et Jean-Paul Belmondo tournèrent ensemble pour La Française et l'amour. Ils réitèreront six fois l'expérience dans Cent mille dollars au soleil (1963), Week end à Zuydcoote (1964), Le Casse (1971), Peur sur la ville (1975), Le Corps de mon ennemi (1976) et Les Morfalous (1984).

La rencontre de deux générations
Un Singe en Hiver marque la rencontre de deux génération d'acteurs : la star d'avant-guerre Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo, révélé trois ans plus tôt dans A bout de souffle de Jean-Luc Godard. Leur entente fut parfaite durant le tournage, Jean Gabin disant au "môme" qu'il lui rappelait ses vingt ans. Ils avaient entre autres points communs celui d'aimer le sport, leur arrivant par exemple de jouer ensemble au football. Jean Gabin s'improvisa également organisateur de courses cyclistes où concourèrent Jean-Paul Belmondo ainsi que Costa-Gavras et Claude Pinoteau, les assistants réalisateurs d'Henri Verneuil.

Toréador prends garde...
Jean-Paul Belmondo et Antoine Blondin, auteur du roman Un singe en hiver, s'étaient connus dans les cafés de la Rive Gauche à l'époque où l'acteur faisait du théâtre. Comme Gabriel dans son livre, le romancier s'était livré dans une rue de Paris à une corrida avec des voitures. Jean-Paul Belmondo qui avait assisté à la scène s'en inspira plus tard lorsqu'il tourna le film.

L'abus d'alcool est déconseillé
Un singe en hiver eut fort à faire avec la commission de censure qui voyait dans le film une apologie de l'alcool. Outre les scènes dans lesquelles Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo apparaissaient ivres, le Ministère de la Santé s'offusqua de la trop bonne visibilité des marques d'apéritifs à l'écran. Henri Verneuil avait essuyé un premier refus de la Metro-Goldwyn-Mayer France de financer le film car elle aussi n'avait vu dans le projet qu'une simple histoire d'ivrognes. La MGM et la censure cédèrent finalement.

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Gaspard



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Jeu 9 Fév - 19:38

Eric a écrit:

Un singe en hiver eut fort à faire avec la commission de censure qui voyait dans le film une apologie de l'alcool. Outre les scènes dans lesquelles Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo apparaissaient ivres, le Ministère de la Santé s'offusqua de la trop bonne visibilité des marques d'apéritifs à l'écran. Henri Verneuil avait essuyé un premier refus de la Metro-Goldwyn-Mayer France de financer le film car elle aussi n'avait vu dans le projet qu'une simple histoire d'ivrognes. La MGM et la censure cédèrent finalement.

Heureusement qu'elles cédèrent car ce film est un bijou comme j'en ai rarement vu. Il me marquera à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Jeu 9 Fév - 20:24

- Dis-toi bien qu'si quelque chose devait m'manquer, ce serait plus l'vin, ce serait l'ivresse...

hic

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Daniel



Nombre de messages : 1572
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Jeu 9 Fév - 20:30

Il y a tellement longtemps que j'ai vu ce long métrage que je ne m'en souviens plus du tout. Il faudra que je place ce film dans un menu futur. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaspard



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Jeu 9 Fév - 21:48

Eric a écrit:
- Dis-toi bien qu'si quelque chose devait m'manquer, ce serait plus l'vin, ce serait l'ivresse...

hic

Scène mythique où gabin éloge sa femme avant de lui dire "...mais tu m'emmerdes". Very Happy

Daniel a écrit:
Il faudra que je place ce film dans un menu futur. Rolling Eyes

Absolument Daniel. Fonce. À déguster comme un bon pinard. 62
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Ven 10 Fév - 12:04

Gaspard a écrit:
Eric a écrit:
- Dis-toi bien qu'si quelque chose devait m'manquer, ce serait plus l'vin, ce serait l'ivresse...

hic

Scène mythique où gabin éloge sa femme avant de lui dire "...mais tu m'emmerdes". Very Happy

Daniel a écrit:
Il faudra que je place ce film dans un menu futur. Rolling Eyes

Absolument Daniel. Fonce. À déguster comme un bon pinard. 62


_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Mer 16 Mai - 16:40

Evénement culturel - De Juin à Octobre 2012

Villerville fête les 50 ans du film Un Singe en Hiver


Suite:
http://www.espacedatapresse.com/fil_datapresse/consultation_cp.jsp?ant=reseau_2738153

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Sam 30 Juin - 13:17

Article:
http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Un-singe-en-hiver-un-demi-siecle-patron-_3639-2091909_actu.Htm?xtor=RSS-4&utm_source=RSS_MVI_ouest-france&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Gaspard



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Sam 30 Juin - 14:57

Merci pour cet article mon cher Éric ! 62
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Mar 24 Juil - 11:59

A ne pas oublier pour ceux qui sont dans la région:

Evénement culturel - De Juin à Octobre 2012

Villerville fête les 50 ans du film Un Singe en Hiver


Suite:
http://www.espacedatapresse.com/fil_datapresse/consultation_cp.jsp?ant=reseau_2738153

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Mar 24 Juil - 16:42



Lien vers le site:
http://www.les50ansdusingeenhiver.com/

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Ven 27 Juil - 11:27

Quand Belmondo et Gabin tournaient "Un singe en hiver" en Normandie




Publié le dimanche 22 juillet 2012 à 11H37









Un singe en hiver, un film culte avec Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo';


Un singe en hiver






A Tigreville, rien n’a changé : le Cabaret Normand accueille toujours le client pour un verre ou un bon repas, la boutique de Roquevert-Landru est toujours là, ainsi que l’hôtel Stella. Tigreville, comprenez Villerville, petite commune du Calvados nichée entre Deauville et Honfleur, rebaptisée ainsi pour les besoins du film, a connu la renommée et le succès, il y a 50 ans, lorsque Jean Gabin et Jean-Paul Belmondo y ont posé leurs valises pour tourner « Un singe en hiver », adaptation du roman d’Antoine Blondin, mise en scène par Henri Verneuil.

A l’époque, l’impact sur la population locale est énorme : de grands acteurs parcourent les rues de la petite ville, du matériel imposant est installé partout, une soixantaine de techniciens est logée sur place et de nombreux Villervillais s’improvisent figurants. Cinquante ans plus tard, l’engouement pour ce film et pour son tournage n’a rien perdu de sa ferveur si bien que la station balnéaire a décidé de célébrer avec faste le demi-siècle du singe.

Exposition de photos du studio Harcourt, concerts, pièces de théâtre, exposition d’objets cultes du film et même street art, la commune vit au rythme du singe tout l’été pour le plus grand bonheur des nombreux fans du film. « Un Singe en Hiver est totalement indissociable de Villerville... Les cinéphiles viennent toujours aussi nombreux et émus dans le village pour retrouver les décors et l’atmosphère du film. Et ce qui est formidable, c’est que toute la population s’est mobilisée pour faire de ce cinquantième anniversaire une vraie fête », se réjouit Michel Marescot, maire de Villerville, qui a lui-même, assisté au tournage. « J’avais six ans et je me souviens qu’on attendait avec impatience que la cloche sonne pour aller sur les lieux du tournage. C’était un peu Hollywood à deux pas de chez nous », se souvient-il, ému.

Dans la commune, chaque ruelle, chaque coin de plage, chaque façade est associé à une scène du film. Et nombreux sont ceux qui, encore aujourd’hui, viennent en pèlerinage sur les lieux du tournage. Annie Lagarde a repris le fameux Cabaret Normand, il y a un mois, et c’est par passion pour l’endroit qu’elle s’est lancée dans la restauration alors qu’elle n’était pas du tout du milieu. « J’ai toujours rêvé d’habiter dans ce lieu mythique. J’ai décidé de l’acheter pour continuer à le faire vivre, à l’identique. Et encore aujourd’hui, nombreux sont ceux qui viennent faire une halte au Cabaret Normand pour manger un morceau et s’imprégner du lieu », explique-t-elle avec enthousiasme.

Didier Pleux avait 10 ans au moment du tournage mais il ne l’a vécu que de loin car il habitait alors Trouville et seuls les Villervillais avaient accès au plateau. C’est en voyant le film quelques années plus tard qu’il est véritablement tombé sous le charme des répliques de Michel Audiard qu’il connaît par cœur. Ainsi, il y a douze ans, il crée avec d’autres fans la Confrérie du Singe en Hiver qui se retrouve régulièrement sur les banquettes du mythique Cabaret Normand afin d’évoquer le film. « Villerville n’a pas bougé du tout depuis le tournage du film et c’est assez rarissime », explique-t-il avec entrain. Pour le 50e anniversaire, la Confrérie a donc décidé d’organiser le parcours des singes permettant ainsi au public de retrouver les endroits phares du film.
Toutes ces festivités s’achèveront le 20 octobre par un feu d’artifice semblable à celui du film, une belle façon de mettre encore une fois en lumière ce film mythique qui colle à la peau de Villerville. Enfin de Trigreville, le temps d’un été.

- Les 50 ans du Singe en Hiver à Villerville, animations jusqu’au 20 octobre.

Programme disponible sur www.les50ansdusingeenhiver.com

Un film culte

Un Singe en hiver, avant d’être un film, fut un roman écrit par Antoine Blondin qui reçut le prix Interallié en 1959.L’histoire raconte la rencontre d’Albert Quentin, ancien fusilier-marin en Chine, qui tient l’hôtel Stella dans le village de Tigreville et de Gabriel Fouquet, publicitaire parisien venu rendre visite à sa fille, scolarisée dans un pensionnat. Albert, ancien alcoolique est attiré par le jeune homme qui se prend pour un torero madrilène dès qu’il est ivre. Albert succombe à son serment de ne plus boire afin de retourner une dernière fois sur le Yang-tsé-Kiang. Les deux hommes, qui n’ont pas « le vin petit ni la cuite mesquine », vont connaître deux jours d’évasion grâce à l’ivresse, l’un en Espagne et l’autre en Chine. L’apothéose de cette soûlographie est atteinte avec un feu d’artifice « dantesque » sur la plage. Puis chacun retournera à sa vie d’avant. Le film marque l’unique rencontre cinématographique entre Jean Gabin, star du cinéma classique et Jean-Paul Belmondo, figure montante du cinéma d’auteur de la Nouvelle Vague. La filiation évidente entre le vieux lion et le jeune loup fait des étincelles, dirigé par Henri Verneuil, habitué à dompter les stars du cinéma français. Un film culte à force de rediffusions à la télé dont on ne se lasse jamais.



Source: Paris Normandie.fr

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un singe en hiver   Aujourd'hui à 8:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Un singe en hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un singe en hiver - Verneuil, Audiard
» Un singe en hiver. 1962. Henri Verneuil.
» Un singe en hiver
» Confiture de pastèque (ou melon d'hiver)
» singe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lino Ventura SITE :: Autres acteurs/actrices ou films préférés-
Sauter vers: