Lino Ventura SITE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jacques Brel : L'éternel adolescent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 46
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Jacques Brel : L'éternel adolescent   Sam 3 Jan - 13:14


Présentation de l'éditeur
Hâbleur, tonitruant, en proie aux doutes, amoureux de son public, Jacques Brel reste aujourd'hui, trente ans après sa mort, l'un des plus grands artistes du XXe siècle. Parti de rien, élève médiocre mais poète et musicien, entouré d'amis qui ont cru en lui, Jacques Brel est arrivé à Paris en 1956 et rencontre, comme musicien, puis comme acteur, un succès fulgurant. Il vivra ici et maintenant, puis ailleurs mais toujours au présent. Jacques Brel s'est gavé de sensations et d'émotions avec une fringale toujours renouvelée. Il fut un goinfre délicat et sensible. Un individualiste généreux et soucieux des autres. Un adolescent qui ne pouvait être père. Un grand type maladroit qui se voyait laid. Un pilote compétent, un marin audacieux, un poète qui saura capter l'universel. Il s'est éteint en laissant derrière lui un patrimoine extraordinaire de chansons populaires. Dans cet ouvrage richement illustré, Serge Le Vaillant raconte l'histoire de ce personnage infatigable, de sa souffrance physique et intellectuelle indissociable de sa création et qui aurait eu 80 ans en 2009.

Biographie de l'auteur
Serge Le Vaillant est entré à la Maison de la Radio pour intégrer L'Oreille en coin du dimanche après-midi. Tour à tour reporter, animateur, chroniqueur, réalisateur et auteur de textes pour les programmes de nuit... Il est aujourd'hui producteur délégué et animateur toujours et encore la nuit de l'émission Sous les étoiles exactement. Cet oiseau de nuit amoureux de la mer accompagne les auditeurs de France Inter jusqu'aux petits matins.

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
 
Jacques Brel : L'éternel adolescent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jacques Brel, patrimoine ou mercantilisme ?
» Jacques Brel, trente ans polus tard.........
» Le Far West - 1973 - Jacques BREL
» Jacques Brel
» Je suis un soir d'été (Jacques Brel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lino Ventura SITE :: Liens et livres-
Sauter vers: