Lino Ventura SITE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Georges Lautner, la broche de la discorde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric
Admin
avatar

Nombre de messages : 7148
Age : 46
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Georges Lautner, la broche de la discorde   Jeu 2 Aoû - 12:31

Georges Lautner etLe Figaro du 7 avril. Celui qui annoncait la vente aux enchères monégasque d'un bijou de sa mère. Une broche Cartier estimée entre 3000 et 5000 euros.Karina Sarapas




Un proche aurait fait expertiser un bijou de la mère du réalisateur pour une vente aux enchères à Monaco. La famille Lautner a fait retirer le lot de la vente

Un ami de la famille, deux notaires - Plocques et Plocques -, une broche Cartier, Georges Lautner, le réalisateur des Tontons flingueurs et deux clans qui se renvoient la balle. En forçant le trait, on se croirait dans un film à la Audiard. Sauf que l'histoire est vraie.

Le 21 juillet dernier, la maison française Tajan tenait une vente aux enchères d'objets d'art à Monaco*. Jusqu'ici, rien d'anormal. Mais, en parcourant son Figaro du 7 avril, Thomas Lautner, le fils de Georges, tombe sur un encart qui le heurte. « Je découvre la publicité d'une vente aux enchères qui propose, entre autres, des bijoux ayant appartenu à Renée Saint-Cyr, ma grand-mère. Je pensais qu'ils étaient toujours à l'abri dans le coffre de mon père. »

Georges Lautner abusé ?

Dans le clan Lautner, la nouvelle fait rage. Georges, qui vit entre Paris et sa propriété de Saint-François depuis plus de quarante ans, affiche 86 ans et une mémoire délicate… Averti par son fils, il laisse simplement tomber : « Quand je vois la publicité avec le bijou de ma mère, ça me fait bizarre… »Une main courante est alors déposée au commissariat de Neuilly-sur-Seine.

Coups de fil auprès de la maison Tajan. Les Lautner commencent à comprendre. L'homme qui propose le lot de quatre bijoux (estimés à une valeur de 15.000 €) est un ami de la famille. Guillaume Biro. « C'était un proche de ma mère, surtout », confie Georges Lautner. Un « proche » qui se serait rendu à Paris pour faire expertiser le coffre familial… Une information qu'obtient, stupéfait, le fils Lautner, un mois après la surprenante publication.

« Le jeudi 3 mai, Guillaume Biro aurait tout fait pour aller au coffre familial avec mon père, présent dans la capitale à ce moment-là. Une tentative, infructueuse puisque comme Georges Lautner a des problèmes de mémoire, il note tout sur son agenda. Or, rien n'était mentionné. Biro est donc éconduit. Le soir même, il aurait écrit, de sa main, sur ledit agenda "rendez-vous coffre pour expertise bijou" pour le lendemain. Il savait que Georges regarderait et confirmerait,déduit Thomas Lautner. Et les bijoux ont bel et bien été expertisés. » Un document en atteste. On parle de 70.000 €.

Dans les têtes, une machinerie machiavélique prend forme. Guillaume Biro est fustigé. Il ne l'accepte pas et qualifie la version des Lautner de « n'importe quoi ».

Une broche donnée par Lautner ?

Il livre son scénario : « Déjà, c'est Georges qui a souhaité que je l'accompagne au coffre. Je connais la famille depuis 1958, notamment la mère de Georges à qui j'ai rallongé la vie de dix ans en prenant soin d'elle. Je n'ai jamais rencontré Thomas mais je sais que sa grand-mère l'a retiré de son testament. D'où, peut-être, cette réaction… » Thomas Lautner se défend : « C'est tout à fait normal que seul Georges soit sur le testament de sa mère. Et personne d'autre. »

Quant au lot de bijoux mis en vente, guillaume Biro s'explique. « Le lot que je voulais présenter comprenait quatre objets, dont trois appartenaient à ma belle-sœur qui venait de perdre son mari. »Le quatrième ? Une broche Cartier estimée entre 3 000 et 5 000 e. « C'est Georges qui me l'a donnée en mains propres en 2004, au décès de sa mère, pour me remercier de m'en être occupée. »Une justification qui laisse pantois Thomas Lautner. Et muet son père, incapable de se remémorer les faits avec précision.

Le fils Lautner parle « d'abus de faiblesse ». « On a demandé aux notaires de la famille, Plocques et Plocques, de sortir le testament de Renée Saint-Cyr avec tout le descriptif des objets légués. A aucun moment, on ne mentionne de bijou en faveur de Guillaume Biro. Juste un vase, une table basse et une télévision. »

L'intéressé est décontenancé. « Georges était comme un frère. Puis la police a eu le testament de Renée Saint-Cyr et elle n'a pas souhaité m'interroger : c'est bien la preuve qu'il n'y a rien de concret. »

Une enquête est néanmoins en cours. En attendant, les biens restent chez Guillaume Biro qui ne peut provisoirement plus les mettre en vente. Une satisfaction pour Thomas Lautner : « Ce n'est pas pour la valeur marchande mais plutôt pour la valeur sentimentale. »

C'est la parole de l'un contre la parole de l'autre. Seul Georges Lautner sait exactement ce qu'il s'est passé. Malheureusement, les souvenirs du papa des Tontons flingueurssemblent évaporés.

*Contactée par nos soins, la maison Tajan a fait savoir « qu'un principe de confidentialité ne permettait pas de s'exprimer sur cette affaire » tout en précisant que « le lot de M. Biro avait été seulement expertisé et jamais inscrit à la vente pour le 21 juillet ».



Source: Nice Matin

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
 
Georges Lautner, la broche de la discorde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mort d'un pourri - Georges Lautner 1977
» Le Pacha - Georges Lautner - 1968
» Les Tontons Flingueurs - Georges Lautner - 1963
» Arretez les tambours - 1961 - Georges Lautner -
» Ciné de quartier et litterature de gare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lino Ventura SITE :: Biographie ,photos,hommage,divers-
Sauter vers: