Lino Ventura SITE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jacques Brel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Jacques Brel   Lun 28 Aoû - 10:20


Né le 8 Avril 1929 à Menin (Belgique)
Décédé le 9 Octobre 1978

Films en commun:
-L'Aventure c'est l'aventure
-L'Emmerdeur
-Far-West

Site
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Lun 4 Déc - 12:53

En voici un autre:
Clic ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Lun 21 Jan - 15:44

Clic ici

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
françois



Nombre de messages : 1235
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Lun 21 Jan - 18:04

un homme qui a semble t'il été au bout de ser rêves!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magie-et-magicien.be/
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 16 Avr - 12:22

Voici un autre site:

Clic ici

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Ven 24 Déc - 13:15


_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Jeu 17 Mar - 17:08


_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
françois



Nombre de messages : 1235
Age : 40
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Jeu 17 Mar - 17:24

je l'ai lu celui là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magie-et-magicien.be/
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mar 3 Jan - 12:00


_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 1 Fév - 15:26


Il y a trente ans déjà, il s’en allait rejoindre son inaccessible étoile... Animé par la flamme de la fulgurance, Jacques Brel, disparu à l’âge de 49 ans, a investi plusieurs domaines artistiques qu’il a portés au sommet de leur puissance. Est-il besoin de rappeler son parcours, tant son œuvre immortelle est inscrite dans les mémoires ?

Le chanteur : son répertoire, riche et varié, compte une quantité de chansons puisées dans une encre poétique fort moderne et investies d’une poignante interprétation théâtrale. Parmi elles, de déchirants hymnes à l’amour («Ne me quitte pas», «La chanson des vieux amants», «La quête», «Orly»...), des peintures oniriques («Le plat pays», «Les Marquises», «Mon enfance», «Amsterdam», «Regarde bien petit», «J’arrive»...), de bouleversants portraits sociaux («Les vieux», «Jef», «Ces gens-là», «Je suis un soir d’été»....) et des saynètes empreintes d’un humour irrésistible («Les bigotes», «Les bonbons», «Madeleine», «Les timides», «Au suivant», «La chanson de Jacky»...)

Le comédien : au cinéma, Brel a su évoluer dans des registres divers avec un égal talent. Cas exceptionnel pour un acteur, il a réussi à camper des personnages conventionnels (Les risques du métier), graves (Les assassins de l’ordre), libertins (Mon oncle Benjamin) ou loufoques (L’emmerdeur) tout en restant à chaque fois crédible.

Finalement, son spectacle musical L’homme de la Mancha, où il joua et chanta, réunit toutes ses formes d’expression ici portées à leur paroxysme.

Le souci principal de Brel était de ne jamais tricher, de ne jamais faire preuve d’habilité en adoptant des procédés professionnels. Aussi, après avoir tenté avec succès toutes les expériences artistiques, et dompté les arts de la navigation et du pilotage d’un avion, décida-t-il, au sommet de sa gloire, de larguer les amarres du rêve sur son île des Marquises.

Dans cet ouvrage littéraire, Alain Wodrascka pose un regard neuf et analytique sur l’oeuvre de Jacques Brel qui révèle le visage d’un artiste surdoué doublé d’un aventurier en éternelle partance. Cette biographie contient des photographies et des documents, rares ou inédits, comme ceux prêtés par Jacques Canetti qui fit débuter notre chanteur.

Une discographie (78 tours, 25 cm, 30 cm, super 45 tours) et une filmographie complète en couleurs accompagnent également ce livre.

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Gaspard



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 1 Fév - 15:58

J'adore la chanson "Jef". Magnifique. "Non Jef, t'es pas tout seul..."(...) "Puis on ira manger des moules et puis des frites, des frites et puis des moules..." Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel



Nombre de messages : 1572
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 1 Fév - 16:30

J'étais un fan de ce chanteur-acteur mort beaucoup trop jeune. Je me souviendrai toujours de cette journée puisque c'était au lendemain de la toute première victoire en Formule 1 de Gilles Villeneuve et ce, à la toute première édition du Grand Prix du Canada sur l'île Notre-Dame à Montréal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 1 Fév - 18:27


Jacques Brel et l'avion Jojo (1977)


La tombe de Brel



_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 1 Fév - 18:33

Un matin de novembre 1975, Askoy, le voilier de Brel entre dans la baie de Hiva Oa. La gendarmerie maritime se dirige vers lui et un quart d'heure plus tard revient demander à Marc Bastard, un professeur de maths à Sainte Anne d'accepter de rejoindre "le chanteur" sur son voilier pour lui donner des renseignements sur l'île. Brel voyage avec Madly et l'échange sympathique avec Marc Bastard va créer une amitié entre les personnages.

Marc Bastard raconte:"Ils étaient partis huit mois plus tôt d' Anvers et arrivaient aux Marquises après plusieurs escales"

Le surlendemain, Brel croisait Bastard et lui annonçait:" Finalement nous restons ici. Le pays est beau, les habitants agréables, et Dieu merci, ils ne me connaissent pas!". Il voulait redevenir un homme comme tout le monde , il avait été opéré d'un cancer, une partie du poumon droit lui avait été enlevée.




"Il me reste peu de temps" confia-t-il.

L'épave de Askoy qui termina sa carrière ensablé sur une plage de Nouvelle Zélande (il fut ensuite ramené en Belgique pour être restauré)
Il avait choisi de s'installer à terre avec Madly, à flanc de colline au dessus de Atuona

Sa maison qui a été restaurée plusieurs fois à cause des termites
Il envisageait la mort à court terme avec une sérénité ironique...Il remplaça Askoy par un avion "Jojo" pour pouvoir circuler entre les îles. Il devait un dernier disque à la firme BARCLAY et le travaillait régulièrement

Une affiche du musée Brel à Atuona
Il aimait beaucoup la cuisine et partait régulièrement à Tahiti faire des courses car les magasins de Atuona étaient peu pourvus

Baie de Hiva Oa

Vue de chez Brel
Il offrit à son ami Bastard, un poulet à la Neva, entièrement désossé et reconstitué par lui-même. Il lui confia, qu'au début des années 50, il vécut pendant des semaines comme un semi-clochard à Paris entre les engagements mal payés...

Il était très généreux et avec Madly, organisait des goûters pour les petits élèves de l'école des soeurs. Comme les distractions étaient rares à Hiva Oa, ils entreprirent de monter un spectacle de variétés avec des danses à la mode, des sketches et des saynètes...à Hiva Oa, on en parle encore. Il convainquit le maire de faire construire une salle de projection et avec ses relations obtint des films. Il proposa aux habitants de Fatu Hiva, qui ne recevaient jamais de courrier: "envoyez vos lettres par la goelette, je vous parachuterai les réponses"

Henriette, une fille souffrant de troubles graves de la vue, fut évacuée sur Paris et ne vit que l'ombre de la tour Eiffel avant de devenir aveugle; son souhait de rencontrer Brel fut réalisé un après midi et le chanteur lui joua ses dernières chansons dont "aux Marquises"...et de grosses larmes coulèrent...

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Mer 1 Fév - 20:26

Lettre de Jacques Brel à Lino Ventura....

Iles de Union (Antilles), le 28/12/1974 au soir. A bord de la "Korrig"

Cher Lino,

Plus de deux mois en mer déjà sur ce petit bateau, du vent, des orages, de la pluie qui lave et ce soir l'envie de te parler.
Tu sais, Lino, je suis plus jeune que toi mais je crois tout de même être autorisé à te dire que je t'aime bien.
J'ai rencontré si peu d'hommes en 45 ans qu'il me semble une faute de ne pas les serrer un peu contre moi, même si en échange, j'ai bien peu à donner.
Tu vois, je ne sais ni ce que sera ta vie ni ce que sera la mienne mais je trouverais désolant que nous nous perdions trop. C'est si rare la tendresse.
Bientôt j'aurai un bateau et je veux que tu saches que tu y seras toujours le très bienvenu.
Je te souhaite heureux et fier d'être.
Et je pense que de deviner tes fragilités je sais aussi ta force.
Tu sais Lino, nous avons 15 ans et je crains que nous n'en sortions jamais.
Au fond je vais très bien sur ce bateau. ça n'est pas le grand confort et c'est bien fatigant mais il y a des moments formidables.

Bien sûr l'Atlantique c'est long mais avec la lune par-dessus et du vent dans les voiles, cela ressemble à une chanson d'amour. Et je ne sais encore rien de mieux que cela. Dans huit jours, je retrouverai ma Doudou à Point-à-Pitre puis nous rentrerons en France. Peut-être seras-tu à Paris fin janvier ? Je serais bien heureux de pouvoir te voir un soir.
Pour ne parler de rien et juste se comprendre.
A bientôt Lino, je t'embrasse de loin, il fait nuit et l'eau a 27°.
Sincèrement, Jacques.


En 1987, Lino vit un rêve de gosse. La marine nationale l'a invité à bord du sous-marin nucléaire "Le terrible".
Il confie, mélancolique à Christian Brincourt : "J'avais deux amis. Ils s'appelaient Georges Brassens et Jacques Brel. Chaque soir de ma vie, je pense à eux."
"Un homme qui n'a plus un ami pour lui dire la vérité est un homme perdu". "J'avais avec Jacques Brel une complicité intérieure. Celle du coeur, qui meublait nos éclats de rire et nos silences. Tu sais, en amitié, on n'a pas besoin de grand chose. C'est un courant continu, quelque chose de mystérieux. On se parlait, même en ne se disant rien."
Brel et Ventura se rencontre en 1971 pour le tournage de "l"aventure c'est l'aventure". A priori tout semble les opposer.
Lelouch se souvient de la première poignée de main et du long regard appuyé qu'ont échangés les deux futurs amis.

Dans la vie Lino et Jacques sont complètement différents. L'un est rangé, l'autre bohème et aventurier. Ventura a besoin de fantaisie. Jacques est à la recherche de la stabilité.

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Ven 3 Fév - 16:54



« Durant son passage sur cette Terre, Brel fut chanteur, réalisateur, belge, comédien, auteur, acteur, compositeur, pilote de ligne, pirate, enfant, amoureux, scout, rêveur, père, fils, employé dans la cartonnerie familiale, menteur, chieur, séducteur, conteur, ami, séduisant, beau, ami généreux, ami fidèle, philosophe du pauvre et du riche, dénonceur rimbaldien du bourgeois étranglé par les chaleurs, frimeur, scénariste, homme debout, honnête, fumeur, fumeur repenti, amateur d"un whisky qui porte ses initiales, admirateur de la vie, chercheur beaudelairien de l'infini, philosophe pour beaucoup, grand frère du commun, emmerdeur (avec ou sans lino Ventura), curieux de tout, pétri de paradoxes, ado éternel...
On ne refera pas l'histoire.

Je me suis amusé à suivre les traces d'un mec génial, pour revisiter cette histoire que vous connaissez déjà puisqu'elle est nôtre de toute éternité ». Serge Le Vaillant

Passionné par les personnalités autant que par leur création, l’auteur s’est attaché à montrer la complexité du personnage Brel : ses mimiques, ses angoisses, sa souffrance corporelle, sa joie de vivre auprès de ses copains, ses relations avec sa famille ou avec les femmes. Au fil des pages, le lecteur cernera mieux l’intimité et la quête du bonheur de ce personnage public qui aurait fêté ses 80 ans en 2009.

Serge Le Vaillant est entré à la Maison de la Radio pour intégrer «L’Oreille en coin» du dimanche après-midi. Tour à tour reporter, animateur, chroniqueur, réalisateur et auteur de textes pour les programmes de nuit… Il est aujourd’hui producteur délégué et animateur toujours et encore la nuit de l’émission « sous les étoiles exactement ». Cet oiseau de nuit amoureux de la mer accompagne les auditeurs de France Inter jusqu’aux petits matins.

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Sam 4 Fév - 12:26

Tournage de l'emmerdeur:
http://www.ina.fr/art-et-culture/cinema/video/CAF97063178/jacques-brel-et-lino-ventura-l-emmerdeur.fr.html

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Daniel



Nombre de messages : 1572
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Sam 4 Fév - 15:51

Très intéressant témoignage des principaux artisans de ce merveilleux film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Jacques Brel   Ven 30 Aoû - 18:30


Juillet 1974 : Jacques Brel largue les amarres de son voilier pour un voyage qui va le mener jusqu'à l'« île au trésor » dont il rêvait depuis l'enfance. Bientôt seul à bord avec sa compagne Maddly, il traverse le Pacifique et jette l'ancre aux Marquises, dans la baie d'Hiva Oa. Ce devait être une simple escale, mais après un sérieux coup de semonce à l'amorce du voyage, ce sera sa dernière demeure, à côté de Paul Gauguin.
Ce récit retrace l'histoire méconnue - et passionnante - d'un marin au long cours et d'un pilote au grand coeur. L'histoire d'un homme qui tourna le dos à la gloire pour réaliser « un impossible rêve » : transformer une vie d'artiste en destinée d'exception. On connaissait le géant de la chanson, l'auteur-compositeur qui avait « mal aux autres » ; on découvre l'être humain prêtant assistance à autrui jusqu'à la limite de ses forces. Opérant la jonction avec son oeuvre, Brel s'illustre par un rare altruisme, aux manettes de son avion, volant par tous les temps pour transporter courrier et malades.
Ce livre à la construction originale, à la fois reportage, essai biographique, roman et enquête, révèle notamment les secrets de l'écriture du dernier album (1977) et suit le Grand Jacques, pas à pas, jusqu'au bout de la vie.

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Brel   Aujourd'hui à 19:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Brel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jacques Brel, patrimoine ou mercantilisme ?
» Jacques Brel, trente ans polus tard.........
» Le Far West - 1973 - Jacques BREL
» Jacques Brel
» Je suis un soir d'été (Jacques Brel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lino Ventura SITE :: Liens et livres-
Sauter vers: