Lino Ventura SITE


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Peau aime ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Peau aime ...   Lun 26 Mai - 21:55

Je propose un ptit coin pour ceux qui aime la poésie...
Lancez vous...
62

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
anne-sophie



Nombre de messages : 170
Localisation : Metz
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mar 27 Mai - 11:17

on peut mettre des poèmes que l'on aime ou il faut qu'on prenne la plume?? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mar 27 Mai - 11:21

Ce que tu veux...
62

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
cyrano



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mer 28 Mai - 12:55

J'ai cueilli ce brin de bruyère
L'automne est morte souviens-t'en
Nous ne nous verrons plus sur terre
Odeur du temps brin de bruyère
Et souviens-toi que je t'attends

(L'Adieu, Guillaume Apollinaire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mer 28 Mai - 13:48

Trés beau , merci Cyrano !

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mer 28 Mai - 22:45

J'ai contemplé longtemps ton regard
Jamais il ne m'a paru tard
Avec tes yeux tout est possible
Tout est accessible

Je ne voyai rien d'autre que toi
Je pouvais tout avec toi
J'espérai secrétement que ton coeur
Ne vois que le meilleur

Il aurait fallu avoir le meme horizon
A deux on pouvais y arriver de toute façon
Ne jamais écouter les mauvais coeurs
Qui sont souvent les mauvais payeurs

Rien n'est impossible à ceux qui s'aiment
La meme source coule dans leur veine
S'aimer c'est se rapprocher et excuser
Les particularités de son bien aimé

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Cassandre



Nombre de messages : 604
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Jeu 29 Mai - 12:45

très jolie déclaration Eric.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.htm
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Jeu 29 Mai - 14:06

Une déclaration à plus personne...

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
marcus84



Nombre de messages : 119
Age : 52
Localisation : 84 vaucluse
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Jeu 29 Mai - 21:15

Loin de toi je me sens petit
Il y a temps de chose a voir
Ne par pas,reste avec moi
On ne peut vivre separé

Viens dans mon jardin secret
Ensemble nous formeront une famille
Nul nous séparera
Toute la vie on s'aimera
Union eternel nous aurons
Respect a toi je devrait
A la mort fidele je t'honorerait

auteur:moi Wink
les premieres lettres de ce poeme tu formera: L
I
N
O

V
E
N
T
U
R
A

62
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre



Nombre de messages : 604
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Jeu 29 Mai - 21:57

Eric a écrit:
Une déclaration à plus personne...
on ressent la déchirure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.htm
Cassandre



Nombre de messages : 604
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Jeu 29 Mai - 22:01

je n'ai jamais écris qu'un seul poême :

MARS

Qu’il fut triste et noir ce jour de Mars
Quand entrant lentement par la porte
Cette ombre n’était pas là par farce
Elle marcha vers toi, que le diable l’emporte

Tout doucement sans faire de bruit
Elle t'inonda de son souffle glacial
Elle ne scintillait pas comme l’astre qui luit
Mais on pouvait la sentir passer c’était fatal

Tu nous as regardé une dernière fois
Et dans un dernier souffle elle t’emporta
Pourquoi si tôt, tu t’es éloigné de moi
J’avais encore tant à te dire Papa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cine-acteur-info.forumactif.com/index.htm
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Ven 30 Mai - 0:04

Cassandre a écrit:
Eric a écrit:
Une déclaration à plus personne...
on ressent la déchirure

Un poeme tu l'ecris soit par amour soit quant tu es dans la peine...
J'ai fait les deux , le premier ne m'a rien rapporté, le deuxieme permet de me guérir...

En tout cas bravo marcus84 et Cassandre pour vos poemes !!!
62

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
serenade



Nombre de messages : 113
Age : 60
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Ven 30 Mai - 0:35

C'est pas vraiment un poème : c'est ce que j'ai écrit à Mme Tara (ma petite Golden)


LETTRE A MME TARA







Quand tu es née, tu pesais à peine quelque centaines de grammes et ma main tout entière t’entourait déjà de tout mon amour.



Avant de t’emmener définitivement dans la maison qui deviendrait tienne, je suis venue te voir plusieurs fois :



Peu après ta naissance, sous « la couveuse », dans laquelle vous ne formiez toi et tes frères qu’une seule masse de poils, d’yeux, de truffes, de pattes et de petites queues de rats entremêlés ; tu faisais tâche, dans ce tableau : la seule rouquine, la seule femelle au milieu de ses sept frères blancs comme neige.



A un mois et demi, tu te démarquais déjà de ta « meute » : tandis que tes frères se regroupaient, toi, tu cheminais – tant bien que mal - de ton côté, déjà très indépendante.



A deux mois et demi, il m’a semblé que déjà tu me reconnaissais : tu es restée dans mes bras un peu plus longtemps que d’habitude, tandis que je commençais à faire connaissance avec ton odeur.



Enfin, je suis venue te chercher. Je me rappelle que l’éleveuse nous avait recommandé de fermer la portière de la voiture très délicatement, pour ne pas te heurter. Tu as fait le voyage dans mes bras, tentant parfois de t’en échapper : tu ne savais pas ce qui t’arrivait et paniquais un peu.



Vick – mâlinois de 4 ans – était assis à l’arrière et déjà te surveillait attentivement. Par la suite, il t’a protégée et t’a appris à connaître le Jura et les bords du lac, dans lequel nous avons souvent nagé ensemble.



Accessoirement, il t’a aussi appris à déchirer mes foulards (sur lesquels vous vous acharniez) et à cacher mes chaussettes ou la pantoufle de mon ami dans le fond du jardin.



Tu t’es allègrement fait les dents sur mes mains. Pendant une certaine période, j’ai renoncé aux ongles longs ainsi qu’au vernis sensé les embellir.



Un soir, on a constaté que le lit avait « été fait par tes soins » : exit le couvre-lit, les coussins, les draps : juste un matelas présentant in immense trou, que tu avais creusé et dans lequel tu t’étais lovée. On a choisi de te prendre avec nous pour aller acheter un nouveau matelas.



Après, tu es tombée amoureuse du compost, pourtant bien caché à l’autre bout du terrain : tu adorais t’y vautrer, au milieu des restes de patates, tomates et autres légumes.



On a commencé à « travailler » ensemble l’obéissance, avec un monsieur très intelligent. Tout s’est bien passé, sauf que tu étais la seule qui « n’obéissait justement pas aux ordres ». Curieusement, lorsqu’on était seules les deux, il n’y avait pas de problèmes. Il faut croire que tu étais comme moi : réfractaire au « groupe ».



D’ailleurs, après, on a décidé de bosser seules, toutes les deux, avec « nos propres mots » et « notre connivence » et tout s’est bien passé.



Les choses de la vie ont fait que nous nous sommes séparés et moi de mon ami et toi de Vick.



Nous avons donc continué de cheminer ensemble, toi et moi et nous deux.



Main dans la laisse.



Au fil des années, on a vécu plein de choses : tu m’as aidée dans certains combats, rien que par ta présence et ton écoute.



Quant à moi, tu étais la prunelle de mes yeux et tous les choix que j’ai fait allaient dans le sens de ton bien-être. A certains moments, j’aurais pu me laisser aller : grâce à toi, j’ai chaque fois rebondi.



Je t’ai souvent caché mes problèmes ou mes chagrins mais tu les a toujours sentis et su les atténuer, voire, me les faire oublier.



Grâce à toi, j’ai commencé à développer mon goût pour l’écriture : tu es devenue mon sujet préféré. Au travers des petites histoires que je narrais, tu as fait rire beaucoup de gens et a rendu le sourire à certains d’entre eux qui l’avaient perdu.



Pendant tout notre parcours, j’appréhendais la fin, que je savais inéluctable.



Il m’arrivait parfois d’y penser, au milieu de la nuit ; alors je touchais le bois de mon lit en priant Dieu : « Pas maintenant, s’il vous plaît, ce n’est pas le moment » tout en sachant pertinemment que le moment viendrait et que même Monsieur Dieu ne pourrait l’en empêcher.



Au début de l’été dernier, tu as commencé à me faire comprendre que cet instant commençait à montrer le bout de son doigt. Par certains signes de fatigue, de lassitude, une petite attaque cérébrale.



Je crois que tu sentais la peur qui m’habitait de te perdre. Alors tu t’es accrochée et tu m’as encore laissé le temps de partager avec toi un dernier très bel été : on ne s’est pas quittées d’une semelle.



Et puis tu m’as lancé ce fameux regard – le même que celui que Chinook m’avait lancé à l’époque, peu avant de partir - : « s’il te plaît, laisse-moi m’en aller. Délivre-moi »..



Alors j’ai accepté d’entendre ton dernier soupir que tu as laissé échapper dans mes bras, tout en espérant que de ton côté tu as entendu mes dernières paroles d’amour.



Il y a énormément de personnes qui t’ont aimée, petite Madame Tara.



Dans le quartier, tu étais devenue « la mascotte » : la petite rouquine qui se dandine en remuant la queue, toujours contente, qu’il fasse beau, froid ou chaud, qu’il neige ou qu’il pleuve.



Petite Madame Tara qui disait bonjour à tout le monde, sans distinction d’âge, de sexe ou de race.



Que parfois j’appelais affectueusement ma « vilaine petite chose admirablement belle ».



Où que tu sois à présent, j’espère que tu es heureuse.



Je nous ne nous oublierai jamais, toi et moi et nous deux…



Bouboulina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Ven 30 Mai - 9:14

Trés belle déclaration sérénade...
83

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Ven 30 Mai - 22:29

Rien n'est jamais acquis à l'homme Ni sa force
Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit
Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix
Et quand il croit serrer son bonheur il le broie
Sa vie est un étrange et douloureux divorce
Il n'y a pas d'amour heureux

Sa vie Elle ressemble à ces soldats sans armes
Qu'on avait habillés pour un autre destin
A quoi peut leur servir de se lever matin
Eux qu'on retrouve au soir désoeuvrés incertains
Dites ces mots Ma vie Et retenez vos larmes
Il n'y a pas d'amour heureux

Mon bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé
Et ceux-là sans savoir nous regardent passer
Répétant après moi les mots que j'ai tressés
Et qui pour tes grands yeux tout aussitôt moururent
Il n'y a pas d'amour heureux

Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos coeurs à l'unisson
Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu'il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare
Il n'y a pas d'amour heureux

Il n'y a pas d'amour qui ne soit à douleur
Il n'y a pas d'amour dont on ne soit meurtri
Il n'y a pas d'amour dont on ne soit flétri
Et pas plus que de toi l'amour de la patrie
Il n'y a pas d'amour qui ne vive de pleurs
Il n'y a pas d'amour heureux
Mais c'est notre amour à tous les deux


Louis Aragon (La Diane Francaise, Seghers 1946)

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
marcus84



Nombre de messages : 119
Age : 52
Localisation : 84 vaucluse
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Lun 2 Juin - 22:16

pour serenade j'en reste sans voix,personnellement ça m'a beaucoup emu...
eric pas mal non plus..
cassandre tres jolie poeme,emouvant aussi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel



Nombre de messages : 1572
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Pour les hommes morts au combat en Formule 1   Mar 3 Juin - 19:42

Il y a quelques années, j'avais écrit un poème pour ces hommes qui sont morts à la recherche de l’excellence, leur détermination les a conduit vers cette route insoupçonnée qu’on appelle la destinée. Voici pour vous, ce poème que m'ont inspiré tous ces valeureux guerriers...


Je me souviens...




À tous ces preux chevaliers morts au combat,



Nous vous saluons bien bas,



Vos exploits, nous aurons fait vibrer,



Au volant de ces rutilantes voitures, nous vous trouvions parfois timbrés,



De conduire à des vitesses aussi hallucinantes,



Pour seul but ultime, être le meilleur et remporter de façon fulminante,



Jamais question de lever le pied, toujours à fond,



Et au diable le prix qu'il en coûte, puisque dans votre plus profond,



Toujours cette même volonté de victoires,


Vos noms sont légendes et vos prouesses sont devenues histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcus84



Nombre de messages : 119
Age : 52
Localisation : 84 vaucluse
Date d'inscription : 30/09/2007

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mar 3 Juin - 20:48

tres bien celui-la aussi 81 daniel!petite pensée pour senna pan4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mar 3 Juin - 22:39

Bravo Daniel !!!
62

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
Daniel



Nombre de messages : 1572
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mer 4 Juin - 7:13

Merci à vous deux... 62

Mes deux passions ont toujours été le cinéma et la Formule Un. J'ai eu deux idoles dans ma vie.... steve McQueen et Jim Clark.

Il y a eu aussi Lino Ventura et Gilles Villeneuve.

Bref, des grands hommes et des grands disparus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric
Admin


Nombre de messages : 7148
Age : 45
Localisation : Mars et ça repart...
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mer 4 Juin - 8:34

Voici un poeme qui à une histoire ...

Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon ceur
D'une langueur
Monotone.

Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure,

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.


« Les sanglots longs des violons de l’automne

Blessent mon cœur d’une langueur monotone »

Diffusé en deux parties sur la BBC dans les premiers jours de juin 1944, ce message, annonçant à la Résistance française l’imminence du débarquement, fut capté et correctement interprété par les officiers supérieurs de la 15ème Armée allemande dont le Quartier-Général était situé à Tourcoing dans le Nord de la France.

_________________
On a toujours tendance à prendre les bruns trapus pour des gangsters mais c'est un préjugé idiot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tontonsflingueurs.actifforum.com
cyrano



Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Peau aime ...   Mer 4 Juin - 14:22

Il a également été mis en musique par Léo Ferré. Pour ce qui est du poème d'Aragon, il a reçu le même traitement mais de la part de Brassens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel



Nombre de messages : 1572
Age : 57
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/10/2006

MessageSujet: Gilles Villeneuve   Mer 4 Juin - 16:50

Voici un texte sur Gilles Villeneuve que j'avais écrit en mai 2007. Il fut pour moi, l'un des grands dans l'histoire de la Formule 1.


Gilles Villeneuve 25 ans déjà…


Il y a 25 ans déjà que notre Petit Prince nous a quittés vers une destination inconnue sans nous avoir laissé le temps de lui dire merci. Un merci pour tout ce que tu as fait au cours de tes brèves années en Formule 1. Dans ton costume de chevalier, tu avais l’air d’un brave combattant, au volant de ta monture, tu étais toujours prêt à faire face à la musique peu importe l’adversaire et l’endroit.


En piste, tes rivaux t’admiraient et te respectaient pour ton cran et pour ton don exceptionnel. Adroit et téméraire en course, tu étais un funambule qui roulait constamment sur le fil du rasoir à la limite du possible. Avec toi, il n’y avait jamais de demi-mesure, les deuxièmes ou troisièmes places, tu laissais ça aux autres, pour toi c’était la victoire ou rien. Seule la plus haute marche du podium signifiait quelque chose pour toi… être le meilleur ! Tes exploits en piste ont marqué d’une encre indélébile le grand livre de l’histoire de la Formule 1. Nonobstant les statistiques, peu de pilotes peuvent prétendre d’avoir écrit d’aussi belles pages sur la course automobile que toi. Imagine, tu es le seul à être reconnu comme l’un des plus grands sans avoir remporté un seul titre mondial.


Personne n’avait vu avant toi un pilote ayant autant de fougue à chaque course… je pouvais voir facilement le feu dans tes yeux et une volonté de vaincre à tout prix. Malgré des montures qui ne répondaient pas toujours à la hauteur de tes attentes, tu nous étonnais à chaque fois avec un de tes tours de magie, tel sortant un lapin de ton chapeau. Ta première victoire en 1978, tu nous l’as offert dans ton royaume, nous étions heureux et fier de voir notre Petit Prince recevoir le drapeau à damier avant les autres.


Nous avions l’impression de vivre un rêve, tu avais alors conquis notre cœur par cette victoire qui nous semblaient impossible. L’année 1979, tu as passé à un cheveu d’être sacré champion du monde. Ta grande générosité envers ton coéquipier plus expérimenté que toi ont démontré à nous tous, ta grandeur d’âme et ton côté chevaleresque. Lors de ton dernier passage dans ton royaume en 1981, tu as réussi à nous éblouir une fois de plus par une prestation digne d’un des plus grands virtuoses du sport automobile. J’en étais bouche bée de te voir valser sur le circuit, aveuglé par le museau avant de ta voiture. Cette performance t’aura valu des éloges comme nul n’en avait reçu avant toi.


L’année 1982 aurait dû t’apporter cette consécration qui t’avait échappé trois ans plutôt. Enfin ! Tu l’avais ta voiture pour gagner ce titre tant convoité, mais malheureusement, la guigne devait s’acharner sur toi et en décider autrement. Sortie de piste, disqualification et trahison, voilà ce qui résume bien ce début de saison difficile. Puis, vint ce fatidique 8 mai à Zolder en Belgique. Au volant de ton cheval cabré, tu attaquais le circuit avec une hargne viscérale envers ce coéquipier perfide qui avait trahi cette loyauté qui vous liait. Mais cette randonnée devait être ton dernier tour de piste. Tu allais bientôt être l’acteur principal d’un drame déchirant où le monde perdrait à jamais son héros. Lors des qualifications, ta monoplace devait s’accrocher contre une voiture qui te bloquait le chemin, ta Ferrari monta sur la roue arrière de l’autre et pris son envol vers sa destinée. Aucun d’entre nous ne pouvait croire que cette belle aventure était terminée. Aujourd’hui Petit Prince, tu nous regardes peut-être sur ta petite planète avec le regret de ne pas avoir accompli ton rêve, mais ta légende est louangée partout à travers le monde pour ton courage et ta détermination.




Printemps obscur d’un héros



Ce mois de mai 1982 avait les allures d’un automne où les feuilles de couleurs brunâtres tombent,


Le vent souffla une peine accablante et nous étions bouleversés et silencieux comme une tombe,


Sombre et mélancolique était le ciel qui recouvrait entièrement ce paysage cruel,


Le mal à l’âme nous pénétrait comme une épée transperçant mortellement notre plaisir individuel,


Puisque notre héros intrépide brusquement ne rayonnait plus d’aucune lumière de vie,


Nous laissant totalement anéanti comme des orphelins aux rêves inassouvis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peau aime ...   Aujourd'hui à 5:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Peau aime ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour une amie... [Peau aime]
» Pourquoi les hommes noirs préfèrent t'ils les femmes a la peau claire ?........
» J'aime deux choses
» Sais tu combien je t'aime? {L’indicible amour sur nos lèvres}
» J'aime ce lieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lino Ventura SITE :: Bla-Bla,ptit coucou,sondages,jeux et quizz...-
Sauter vers: